Les avantages de faire appel à un évaluateur agréé

//Les avantages de faire appel à un évaluateur agréé

Connaissez-vous la valeur de votre propriété?

Malgré le fait qu’un investissement immobilier représente toujours une transaction majeure, souvent la plus importante dans la vie d’une personne, plusieurs personnes ne connaissent toujours pas la valeur marchande de leur propriété. En fait, selon un sondage réalisé par l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec, seulement 56 % des propriétaires québécois en connaissent la valeur. Par ailleurs, seulement 18 % des propriétaires disent détenir un rapport d’évaluation professionnelle concernant leur propriété.

 

Détermination de la valeur marchande d’une propriété

L’évaluateur agréé est un conseiller immobilier qui saura vous guider dans la détermination de la valeur marchande de votre propriété, que ce soit à des fins de vente, d’achat, de financement ou d’assurance. Membre d’un ordre professionnel, l’évaluateur agréé émet une opinion quant à la valeur marchande de votre propriété qui est motivée, documentée et impartiale, et qui respecte les normes de pratique et un code de déontologie.

L’établissement de la valeur de votre propriété passe tout d’abord par son inspection. Il s’agit d’une inspection physique sommaire afin de constater l’état général du bâtiment, de même que les travaux effectués ou ceux nécessaires à court ou à moyen terme, et qui pourrait avoir un impact sur la valeur marchande. Par la suite, l’évaluateur fera une recherche de transactions récentes comparables dans le secteur de votre propriété. Il procédera ensuite à l’analyse de ces transactions afin de déterminer lesquelles sont les plus pertinentes pour l’évaluation de votre propriété, puis il appliquera les différentes méthodes d’évaluation reconnues, soit les méthodes du coût, de la comparaison et du revenu. Ces différentes méthodes ne sont pas toujours pertinentes ou applicables. Le choix est habituellement dicté par le type de bâtiment à évaluer. Toutefois, l’évaluateur devrait habituellement en utiliser au moins deux.

 

Méthode du coût

La méthode du coût consiste à déterminer le coût de remplacement du bâtiment évalué en tenant compte des dépréciations l’affectant ainsi que de la valeur marchande du terrain. Cette méthode est souvent plus ou moins représentative de la valeur marchande d’une propriété étant donné la difficulté à appliquer les différentes dépréciations. Elle peut par contre être utile dans le cas d’édifices à vocation unique, pour lesquels les transactions sont rares ou inexistantes.

 

Méthode de la comparaison

La méthode de la comparaison consiste à estimer la valeur de la propriété en établissant une comparaison avec des ventes de propriétés considérées comme représentatives. Il s’agit du principe de substitution, sous-jacent à cette approche, selon lequel un acheteur avisé ne paie pas plus cher pour un bâtiment que ce qu’il paierait pour un autre offrant les mêmes caractéristiques, si celui-ci était en vente sans un délai préjudiciable. L’analyse des ventes comparables et les ajustements appropriés sont effectués afin de refléter les différences avec la propriété évaluée. Cette méthode donne habituellement de bons résultats lorsqu’il s’agit de résidences unifamiliales, pour lesquelles le nombre de transactions est assez important. Elle peut également être appliquée à tous les autres types de propriétés.

 

Méthode du revenu

Finalement, la méthode du revenu consiste à actualiser le revenu net annuel potentiel du bâtiment par un taux global d’actualisation approprié. Cette méthode est généralement assez efficace pour l’estimation d’une propriété à revenus (résidence multifamiliale, immeuble de bureaux ou édifice commercial), car elle permet de représenter le comportement d’un acquéreur éventuel pour ce genre de propriété. Elle commence par l’analyse des états financiers du bâtiment afin de normaliser les revenus et les dépenses, puis de dégager un revenu net normalisé qui pourra être actualisé à l’aide d’un taux d’actualisation provenant du marché. Selon cette méthode, la normalisation de plusieurs postes de dépenses repose sur des données provenant du marché.

L’évaluateur agréé peut également offrir plusieurs autres services liés à l’immobilier. En effet, il peut réaliser des études de marché ou de faisabilité dans le cadre d’un projet, servir de conseiller immobilier pour la négociation de baux (loyer marchand), faire l’analyse du fonds de prévoyance d’une copropriété ou établir les indemnités lors d’une expropriation.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec les experts en analyse et évaluation immobilières de Raymond Chabot Grant Thornton.


 

Steven Lavoie, É.A., premier directeur principal, Raymond Chabot Grant Thornton
lavoie.steven@rcgt.com
418 647-5895

Luc Michaud, É.A., conseiller principal, Raymond Chabot Grant Thornton
michaud.luc2@rcgt.com
418 647-9003, poste 4687

Raymond Chabot Grant Thornton

Par |2017-09-12T19:04:56+00:00avril 8th, 2015|Actualités|