Comment choisir son conseiller

//Comment choisir son conseiller

Choisir son conseiller, est-ce aussi difficile que de faire le choix d’un avocat, comptable, notaire….? La réponse est non. Les critères pour le choix d’un fournisseur de service sont les mêmes.

L’industrie des services financiers au Québec est parmi celles des plus encadrées: l’Autorité des marchés financiers et la Chambre de Sécurité financière.

Tout fournisseur de service doit être intéressé au succès de son client. C’est le miroir des recommandations du conseiller. Aider son client, cela signifie lui procurer une meilleure qualité de vie, investir du temps pour bien comprendre l’environnement légal et financier de son client. Le temps est révolu de voir le client en période REER seulement. Le suivi rigoureux de l’évolution de son client est la clé de la réussite.

La consistance, la constance et la cohérence (les 3C) sont les composantes d’une perspective de long terme plutôt que de se contenter d’une photo instantanée de son client. Je m’explique.

La consistance représente la compétence du service-conseil, la constance s’appuie sur la qualité continuelle des prestations de service sur une longue période et la cohérence s’appuie sur un message uniforme. L’information circule à vitesse grand V. Par exemple, demander à votre conseiller, quel a été son plan de communication avec ses clients lors de la dernière crise financière 2008?

Alors êtes-vous capable de m’identifier la réussite d’une industrie au Québec sans les 3C?

 

Jean-Guy Lamontagne, B.I.B.C., Pl.Fin.

Président, Essor Gestion du Patrimoine Inc.

Conseiller en sécurité financière
Représentant en épargne collective*
Représentant en assurance et rente collectives de personnes
* Rattaché à Excel Gestion Privée

Solutions financières en assurance voyage; un seul clic!
www.egp3.ca 

ESSOR Gestion du Patrimoine Inc.
« Le Cabinet de services financiers, près de vous »
t: 418-263-3203 / sans frais: 1-877-773-8825 adjointe: Manon bureau  t: 418-263-3271

Par |2017-09-12T19:05:03+00:00décembre 17th, 2014|Réflexion|